L’effet Placebo ou quand la Conscience émerge

Avez-vous lu cet article Sciences&Vie sur l’effet Placebo ?
Les articles sont très documentés. Ce n’est pas « des chercheurs ont trouvé », vous avez les références des laboratoires de recherche.

La place de la conscience et du cerveau dans l’effet placebo

Au hasard :
– Administrés à l’insu du patient, certains médicaments n’ont plus d’effet.
– Une « chirurgie placebo », on a fait croire au patient qu’on allait physiquement l’opérer, et un effet a eu lieu.
– Les performances cérébrales des personnes âgées s’améliorent sous l’effet placebo.
– Les bébés aussi ! Et les animaux ! On ne peut plus dire qu’il s’agit que de l’intention et du désir de guérir. Autre chose se passe.

Les articles vont même jusqu’à écrire que l’industrie pharmaceutique a besoin de se remettre en question : ils font des analyses de leurs médicaments en groupe A et B (A/B test) et un des groupes n’a de molécule et fonctionne au placebo. Cela signifierait-il que toutes les études sont fausses puisqu’on ne prenait pas en compte cette donnée de la conscience qui peut modifier la matière ?

Les conséquences de l’effet placebo pour l’industrie pharmaceutique, pour le corps et l’esprit

Les laboratoires peuvent commencer à fabriquer des boites de médicaments dans lesquelles seulement un comprimé sur 3 aurait des molécules !

Qu’est ce que cela signifie ?
– Plus autant de médicaments inutiles dont le corps doit se débarrasser. Coûteux en énergie au détriment de l’énergie pour soigner le corps/l’esprit.

Ce qu’on en dit dans nos pratiques : que la conscience peut aller jusqu’à modifier la matière – le fameux observateur de l’expérience fondatrice de la Physique quantique qui modifie l’état de possibilité infini d’un électron en un état localisé et défini de matière – Et nous sommes faits de matière plus ou moins subtile.

Le pouvoir de l’intention

Par une intention juste, on peut modifier la perception de la réalité, la nôtre, tout du moins. Et si nous sommes nombreux, une réalité plus vaste et plus globale. Et… je vais vous faire un aveu. Je commence à expérimenter que l’on peut « avoir une maladie » et ne pas en expérimenter les symptômes. On sort d’une certaine causalité pour aller vers un potentiel de réalités qui vont plus ou moins se matérialiser.

Avec les CQpoints on parle et on expérimente tout ceci. Ce qui ne veut pas dire que l’être humain est dans le contrôle absolu de tout ce qu’il fait. Il y a les autres qui interagissent et surtout cela va aussi dépendre de son potentiel de conscience, ce que d’autre nomment « évolution spirituelle », mais ce sont deux choses un peu différentes, on en reparlera.

La conscience a un rôle encore plus important que ce qui était compris. On rejoint là les grandes pratiques du monde du développement personnel ou de la spiritualité.

Et que dire de la fin de l’homéopathie en France ??? Faut il relancer les débats ?
Bref, Effet Placebo mon ami, merci de faire évoluer la pensée scientifique 😉

Agathe Bourrasset – Fondatrice Communication Quantique®

Source : Science&Vie n°1225 octobre 2019

L’intention la puissance créatrice. Ouvre ou limite le champ des possibles

L’intention la puissance créatrice. Ouvre ou limite le champ des possibles

L’intention créé, elle est créatrice, comme elle peut être révélatrice de la représentation de mon monde et de mes croyances.

La conscience des intentions est la porte vers un changement de paradigme. Je deviens conscient de ce que je crée et je crée un nouvel univers à chaque instant de ma vie. Cette conférence et cet atelier risque de bousculer ma vision du monde, de l’accompagnement et de l’Autre.

Si j’apprends à modifier mes intentions, à les conscientiser, alors je suis dans un nouveau paradigme Dans cette webconférence nous commencerons par quelques bases rapides quantiques, voir de quelle façon cette nouvelle approche peut modifier nos croyances et nos perceptions. 

L’observateur et le mesurant modifient TOUTES les fréquences par leur observation qui n’est rien d’autre qu’une INTENTION Nous irons ensuite voir de quelle façon dans la vie quotidienne j’ai créé de multiples intentions déguisées qui m’empêchent d’évoluer. Nous irons de façon ludique, réinterpréter certaines de ces croyances pour créer une nouvelle réalité qui ouvrent le champ des possibles, mais aussi celui des matérialisables. 

https://store.communication-quantique.com/courses/fdeeae6d-a3af-456c-a902-ac1d72150c3d/161070-savoir-reconnaitre-et-jouer-avec-les-mecanismes-de-l-intention/483788-introduction-au-webatelier

Vous pouvez aussi aller voir le webinaire dans la BOUTIQUE (cliquez)

« Savoir reconnaitre et jouer avec les mécanismes de l’intention »

webinaire dans la BOUTIQUE
Quand la conscience s’élargit, comparaison avec l’animal

Quand la conscience s’élargit, comparaison avec l’animal

Quand on regarde l’évolution entre les hommes et les chiens, on ne peut que constater une évolution flagrante.
Jusqu’au 20°s, les animaux étaient, le plus souvent, associés aux hommes dans le partage d’un service commun – l’homme apportant la nourriture à l’animal pour mieux ensuite :- le manger- s’enrichir par la vente dudit animal- que l’animal surveille le territoire de l’homme- pour son plaisir : chasse, compagnie – l’accompagner à la chasse pour améliorer sa pitance ……
Au XX°s, on constate une forte évolution de cette relation, avec un animal présent dans l’entourage de l’être humain, essentiellement pour le plaisir de sa compagnie. 


On les appelle alors « les animaux de compagnie ».Si vous regardez bien autour de vous, les animaux de compagnie ne sont plus seulement les chats ou les chiens, mais aussi d’autres espèces (poules, rats, tortues, serpents . ..) que l’on nomme NAC (nouveaux animaux de compagnie).Cela s’élargit à d’autres espèces, de plus en plus nombreuses.

En regardant ma petite chienne que vous voyez ici, je me faisais la réflexion qu’entre ce changement de conscience et de partage de l’espace, et aujourd’hui, (on va dire depuis les années 1950 pour faire simple), il s’est écoulé pour eux une quinzaine de générations.


Demandez à votre parents et grands parents si les animaux étaient aussi sociables et communicants ? Avez-vous remarqué que l’on peut, d’un seul regard, comprendre ce qu’ils ont à dire. On peut lire régulièrement des articles qui énoncent que certains chiens ont la capacité de réflexion d’un enfant de 2-3 ans. 🦋

Ce partage de l’espace commun et d’une conscience qui s’élargit chez l’être humain et chez l’animal, ouvre des espaces d’échanges. De plus en plus de personnes « parlent/dialoguent » avec leur animal avec des résultats surprenants. 
Venons-en maintenant à l’être humain.

Depuis 1950 (fin de la seconde guerre mondiale), de nombreuses évolutions se sont faites dans son quotidien et notamment l’ouverture vers une multiplicité des échanges depuis l’avènement d’internet et des réseaux sociaux.Nous sommes en train de chercher le juste milieu entre nos relations dans un monde physique et nos relations à distance.

🐼Depuis 1950 seulement 2 à 3 générations se sont succédé (pas de S, elles se sont succédé l’une après l’autre, verbe pronominal sans COD, c’est le seul truc que j’ai retenu de la leçon au primaire). 

🐬 Imaginez maintenant si comme les animaux de compagnie, nous avons la même évolution.
Qu’est-ce que cela va donner dans 12 générations ? J’ai une foi inébranlable dans la vie … et dans l’évolution de la conscience.A partir du moment où j’ai appris à dialoguer avec moi-même et avec les autres sur de nombreux plans en Communication Quantique, il n’y a qu’une évolution possible : l’autre et moi, ensemble.

➡️ En Comm Quantique, c’est une des possibilités qui apparait très vite, même si on se réjouit d’accueillir bientôt Xochitl Melo qui va nous faire un atelier intensif pour les pratiquants
➡️Voici un article d’un border collie qui connait plus de 1000 mots https://www.lepoint.fr/insolite/chaser-le-chien-qui-connait-1-022-mots-24-03-2015-1915335_48.php

La diversité des informations subjectives. Que faire ? Comment gérer ? Qu’en faire ?

La diversité des informations subjectives. Que faire ? Comment gérer ? Qu’en faire ?

Faire un parallèle entre les évolutions de la technologie et notre évolution de conscience est toujours très tentant.

J’aime à croire que les deux cheminent en parallèle. Ainsi, le Cloud (informations stockées sur des serveurs accessibles à distance) pourrait être comparé à notre faculté d’accéder à des informations plus lointaines (l’intuition, la pensée, les annales akashiques et toutes autres croyances de ce type, tout est acceptable, nous sommes ici dans un espace d’échange).

Comme sur le net, accéder à d’autres informations semble être naturel pour de nombreuses personnes, mais pour autant, sont-elles justes ? Qu’en fait-on ?

Dans ma vie quotidienne, si j’ai besoin de réparer un robinet, plusieurs options se présentent :

  • demander à mon/ma conjointe qui s’y connait ;
  • appeler un professionnel/un ami ;
  • me renseigner sur le net.

Dans tous les cas, j’ai toujours mon libre arbitre pour multiplier les sources d’informations et ne pas toujours faire confiance aveuglément à celui  » qui sait « . D’ailleurs, si mon ami/conjoint/pro me dit qu’il sait, c’est plus facile pour moi de lui faire confiance, sachant qu’il a, normalement, déjà fait l’expérience du changement de robinet. 

MAIS, si je choisis de chercher l’information par moi-même ou si je cherche des approfondissements, que peut-il se passer ?

  • aller sur YouTube, toutes les chaînes ne sont pas équivalentes en qualité d’information et surtout, l’internet regorge de petits malins qui aiment perturber les gens avec des informations trompeuses (fake news et compagnie…) ;
  • aller sur Wikipédia et autres sites d’informations qui sont normalement vues et revues par des tiers ;
  • me rendre sur des forums de bricoleurs ;
  • demander à d’autres amis de plus ou moins bon conseil.

Dans tous les cas, je commencerai par aller regarder plusieurs sources d’informations pour les comparer, pour choisir celle avec laquelle je suis le plus à l’aise, pour comprendre le fonctionnement à travers diverses approches et sensibilités et ainsi les compléter les unes et les autres.

(dans tous les cas, je vous invite à toujours vérifier la source, la date et le contenu pour voir si ce n’est pas un vulgaire copié/collé, ou même à regarder si des commentaires constructifs existent)

Bien, nous y sommes… Ce que vous faites spontanément quand vous allez sur internet, VOUS NE LE FAÎTES PAS DANS LA VIE « RÉELLE » avec les informations que vous percevez (infos du corps, de vos anges, guides, intuitions, infos émotionnelles, ressentis…) !

Et bien quel dommage ! Nos sens, nos cerveaux, ont chacun une façon de procéder dans le traitement des informations, leur restitution et la personne qui reçoit ces informations a elle aussi plusieurs prismes de compréhension, réception, etc…

Quelle subjectivité ! Une seule information ne peut rendre compte que d’un seul point de vue. Pour rendre compte de la réalité « sphère », si vous avez le nez dessus, vous vous efforcerez d’en regarder plusieurs facettes, avant de déterminer qu’il y a une forme plus globale derrière chaque plan de chaque facette.

Si vous restez sur le plan d’une seule facette :

  1. vous resterez dans l’ignorance qu’au delà d’un espace plat et bi-dimensionnel, il existe une sphère qui propose d’autres dimensions intéressantes, ou mêmes d’autres sphères en mouvement.
  2. vous risquez d’imposer VOTRE vision d’une réalité à d’autres, sans pouvoir dialoguer ou vous enrichir mutuellement.

Alors que si vous pensez, vivez et ressentez « sphère », multi canal, multi fréquentiel, multi information, tout est possible dans le meilleur des mondes du faire ensemble. Chacun à sa place, chacun différent et tous plus ou moins ensemble.

Pour conclure, si dans la vie quotidienne, vous allez vous abreuver à plusieurs sources d’informations pour résoudre un « problème » (dans mon monde, je dis un « thème »), interrogez-vous afin de savoir pourquoi vous ne le faîtes pas dans la vie réelle de vos émotions, de vos histoires, de vos pensées et croyances.

En Communication Quantique, nous faisons grandir cette possibilité d’aller dialoguer avec plusieurs plans en même temps sur des fréquences différentes. Ainsi, chaque événement, ou projet, ou thématique, devient une sphère. Avec l’INFORMATION UTILE ET JUSTE ICI ET MAINTENANT, nos choix deviennent conscients du contexte et même, des contextes 😉

Pour approfondir le sujet, un Cours en ligne :

https://store.communication-quantique.com/fasciascerveauxemotionsressentis

Les émotions, les ressentis, les cerveaux… Nous basons nos choix sur des informations qui sont par définition SUBJECTIVES. 

Comment reconnaître ces informations ?

Quel crédit leur accorder ?

Quelle réponse apporter ? 

Comment fonctionnent nos centres de traitement de l’information ? Fascias, différents cerveaux… Quelques pistes de réflexion pour « conscientiser » sa vie et son approche au quotidien de ce que l’on perçoit. Ce cours s’adresse aussi à toutes les personnes qui ont des intuitions, pour les accompagner à la compréhension de ces phénomènes naturels et à la restitution de ces informations.

La gestion de toutes les possibilités … un enjeu humain, technique et peut-être même spirituel, qui amène loin, très loin !

La gestion de toutes les possibilités … un enjeu humain, technique et peut-être même spirituel, qui amène loin, très loin !

Des scientifiques construisent une machine permettant de voir tous les futurs possibles de manière simultanée

article : cliquez sur le lien

« Ces possibilités augmentent exponentiellement à mesure que nous avançons dans le temps. Si, par exemple, nous considérons que n’avons que deux choix possibles chaque minute qui s’écoule, en moins d’une demi-heure il y aurait déjà 14 millions de futurs possibles. En moins d’un jour, le chiffre dépasserait la quantité d’atomes présents dans l’univers observable »

professeur adjoint Mile Gu du NTU Singapour, qui a dirigé le développement de l’algorithme quantique qui sous-tend le prototype.

Il est vraiment temps d’apprendre la gestion de l’information ! C’est le défi de la technologie et de l’humanité, en parallèle. En Communication Quantique, nous apprenons à gérer des milliers d’informations simultanées et superposées, notamment avec la Systémie Quantique. 

Quand je lis cette phrase de l’article ci-dessus :

« Une équipe de chercheurs de l’Université technologique de Nanyang à Singapour (NTU Singapour) et de l’Université Griffith en Australie a construit un prototype de dispositif quantique qui peut générer tous les futurs possibles par le biais d’une superposition quantique simultanée. »

 Je retrouve ce que nous expérimentons dans nos pratiques. Quand nous sommes avec l’autre, le flux principal d’informations se sépare en flux superposés, comme sur une partition de musique. En tant qu’accompagnant, nous percevons notamment via des images, des sons, des couleurs, des odeurs, ou juste « nous le savons », des informations diverses simultanées. Le plus étonnant, est quand un des flux d’information, se met à se modifier en fonction de la prise de conscience de la personne qui est à nos côtés.Le plus spectaculaire, est quand les mots/images/perceptions « changent »en plein milieu de la phrase telle qu’elle était en train d’arriver.

Le mieux serait de l’expérimenter, c’est toujours difficile de formuler sous forme de mots ce qui ressemble plus à des vibrations qui contiennent tout un tas d’autres informations. L’idée serait de dire que je vous mets wikipédia dans la main à chaque mot qui arrive. Vertigineux. Comment pouvons-nous gérer autant d’informations ?Une astuce ?? A un moment donné, nous ne sommes plus en capacité d’être conscient avec précision de l’ensemble des données … alors nous allons apprendre à percevoir le mouvement et à poser une intention claire, accéder à l’Information Utile et Juste Ici et Maintenant #IUJIM #systemiequantique. 

Par la mise en lumière, en exergue de cette #IUJIM, la réalité se transforme sous nos yeux avec parfois des résultats dans la minute. Ainsi, il est de plus en plus important d’être conscient que l’intention de départ modifie/créé/annule une possibilité, et qu’aller dans la vie avec cette accès à l’information est un gain appréciable dans notre expérience humaine les uns avec les autres.  Peut-être comprendrez-vous maintenant pourquoi cette possibilité de transformer l’information sous forme de vibrations, s’appelle la Communication QUANTIQUE, c’est le seul terme qui pouvait s’approcher de ce que nous expérimentons.